« COVID 19 »
Pour permettre la prise en charge des patients ayant contractés le COVID 19, l’activité programmée est limitée. Les patients instables ou avec des symptômes apparus récemment et les urgences cardiaques SONT TOUJOURS PRIS EN CHARGE.
Le secretariat (02 47 21 12 03) est ouvert du lundi au vendredi de 9h à 13h et de 13h30 à 17h30 et un répondeur permet d’être rappelé rapidement en dehors de ces horaires y compris le week end.
Vous pouvez être rappelés par un des cardiologues interventionnels à votre demande. Si un examen était prévu et a été déprogrammé, vous serez rappelé dés que nous pourrons vous prendre en charge. Ne modifiez pas votre traitement sans avis médical.
Respectez les consignes de distanciation et de confinement.
Fermeture FOP

De quoi s’agit-il ?

Durant la vie fœtale, le foramen ovale est une communication entre les deux oreillettes du cœur qui permet le passage du sang oxygéné du cordon ombilical directement dans la circulation générale sans passer par le poumon.

Il se ferme habituellement quelques  jours après la naissance. Cependant, dans environ 25% des cas, il reste partiellement ou totalement perméable. Il s’agit en général d’une simple variante de la normale sans gravité; on parle de foramen ovale perméable (FOP).

Pourquoi le fermer ?

Dans certains rares cas, le FOP peut être à l’origine d’accidents vasculaires cérébraux ou de problèmes d’oxygénation du sang ( syndrome platypnée-orthodéoxie) voire d’accident de décompression lors de plongée. Il faut alors le fermer.

Comment se passe l’intervention ?

Une échographie transoesophagienne sera réalisée en préalable de l’intervention, examen indispensable au choix de la prothèse.

La procédure est réalisée de manière percutanée sans chirurgie, sous anesthésie locale.

Un introducteur est placé dans la veine fémorale au pli de l’aine, pour permettre la mise en place d’un système de fermeture  au niveau du FOP. La prothèse en forme de double ombrelle est déployée de part et d’autre du septum interatrial permettant la fermeture du FOP.

Est-ce douloureux ?

Non, la procédure est réalisée sous anesthésie locale au pli de l’aine avec une sédation adaptée pour le confort du patient.

Quels sont les risques ?

Toute intervention au niveau cardiaque comporte un certain risque, cependant le risque de complications graves lors de cette intervention (embolie cérébrale, migration de la prothèse ou infection) est très faible.

Il vous faudra rester alité quelques heures dans les suites de l’intervention pour limiter le risque d’hématome au point de ponction.

L’injection de produit de contraste iodé peut entraîner dans de rares cas des allergies qu’il faudra signaler en cas d’antécédent.